Comment fonctionne un logiciel de contrôle parental ?

0
359

Si l’outil Internet a permis de faire tomber de nombreuses barrières et contribue énormément à nous faciliter de nombreuses tâches (travail, recherches, achat, vente, communication…), il comporte cependant de nombreux risques notamment pour nos enfants. Les logiciels de contrôle parental servent justement à limiter ces risques. Ils proposent des outils efficaces pour gérer l’utilisation d’Internet par les enfants.

Mode de fonctionnement d’un logiciel de contrôle parental

Les logiciels de contrôle parental sont disponibles, gratuitement, auprès des fournisseurs d’accès à Internet. Les abonnés peuvent les télécharger sur leurs sites, ou alors se procurer les versions payantes également disponibles en ligne. On distingue différentes stratégies de protection que peut utiliser un logiciel de contrôle parental pour restreindre l’accès à certains sites. Ces stratégies de protection sont basées essentiellement sur 3 types de listes permettant de définir les critères de restriction d’accès.

1) La liste blanche : c’est la liste des sites autorisés par le logiciel et pouvant être mise à jour à tout moment par l’ajout ou la suppression de sites dans la liste. Ainsi, le logiciel de contrôle parental bloquera tous les sites qui ne figurent pas sur la liste blanche. Ce type de logiciel est de loin le plus sûr, mais il reste tout de même très restrictif. C’est la meilleure solution pour des enfants en bas âge, mais beaucoup moins pour de plus grands enfants qui ont besoin de pouvoir naviguer librement sur Internet pour faire des recherches, pour l’école ou pour leurs propres loisirs.

2) liste noire : c’est une liste de sites interdits, non exhaustive, que le logiciel de contrôle parental met généralement à jour à chaque connexion. Tous les sites mentionnés dans cette liste sont bloqués par le logiciel qui l’utilise.

3) Liste de mots clés : cette liste comporte des mots qui, lorsqu’ils sont présents dans les urls ou dans les pages d’un site, déclenchent automatiquement un blocage par le logiciel contrôle parental.

Autres particularités des logiciels de protection parentale

Outre ces fonctionnalités basiques de filtrage internet que nous venons de voir, un logiciel de contrôle parental peut également consulter l’historique des sites visités (en activant l’option « sites visités »), limiter l’accès à des jeux ou à d’autres logiciels, bloquer l’accès à certaines applications ou encore réglementer les horaires de connexion selon des plages horaires définies par les parents. Ce type de logiciel est même capable d’empêcher la saisie d’informations personnelles (certaines données seront automatiquement modifiées grâce à la fiche d’identité, si d’aventure l’enfant tentait de les rentrer dans un formulaire par exemple).

Quelques conseils utiles pour bien utiliser le logiciel de contrôle parental

Les logiciels de contrôle parental sont généralement dotés de nombreuses fonctions qui doivent s’adapter en fonction de l’âge et de la maturité de l’enfant, et aussi du mode d’éducation des parents. Il est également important d’installer le logiciel sur l’ordinateur avec l’enfant pour lui en expliquer les bienfondés et éviter de susciter chez lui la frustration et l’envie de transgresser les règles. Choisissez néanmoins votre mot de passe en gardant à l’esprit que certains jeunes pourraient chercher à le deviner…

Et surtout, n’oubliez pas qu’un bon logiciel de protection parentale s’accompagne toujours d’une bonne éducation et d’une relation de confiance entre l’enfant et ses parents.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici