Comment bien choisir les couches de bébé ?

0
9

A raison de six ou sept couches par jour les premiers mois, on vous laisse compter le nombre de changes dont vous allez vous servir en deux ans ! Taille, matière, prix… Nous listons pour vous les critères à prendre en compte pour vous aider à choisir les couches de loulou.

Les fabricants déclinent leur offre en cinq catégories classées selon le poids de l’enfant.

Bébé va devoir porter des couches en permanence. Il faut dont qu’elles soient parfaitement adaptées et agréables à porter. Le premier critère est sans conteste leur taille : pour un nourrisson, il ne faut pas qu’elles bougent ; quand bébé grandit, elles ne doivent pas être trop épaisses et gêner sa motricité.

Cinq catégories en fonction du poids de l’enfant

Prête à changer les couches de bébé ? Afin de vous guider, les fabricants déclinent leur offre en cinq catégories classées selon le poids de l’enfant : de la taille 1 (généralement jusqu’à 5 kilos) à la taille 5 (11 à 25 kilos). Sur certains emballages, vous trouverez par ailleurs une tranche d’âge, mais cela relève plus de l’indication supplémentaire (la corpulence peut varier d’un petit à l’autre, même s’ils ont le même âge).

Lavables, écologiques, classiques… Quelles couches sont faites pour vous ?

Si la majorité des parents utilisent les versions classiques et jetables, de petites nouvelles ont fait leur apparition, avec des avantages qui se défendent. Quel choix avons-nous ?

La couche classique jetable : moins chère, très répandue, elle offre un gain de temps et un vrai plus côté hygiène. Bémol : certains composants chimiques peuvent irriter les fesses de votre enfant. Ses atouts : sa taille élastiquée, les scratchs extensibles et les barrières antifuites autour des cuisses évitent les accidents et s’adaptent à la morphologie de bébé.

La couche écologique : jetable également, elle est composée de 50 à 70% de fibres naturelles selon les fabricants. Elle ne contient ni parfum, ni alcool ou colorant. Plus respectueuse de la planète et de la peau , elle séduit les parents mais reste plus chère.

La couche lavable : faite de textile et de pressions pour fixer le tissu, elle est lavable en machine. Composée d’une matière respirante plus saine, elle permet de réduire les inflammations cutanées. Si elle est plus chère à l’achat, elle devient évidemment moins onéreuse au fil des utilisations. On vous conseille d’en acheter une dizaine pour commencer.

Quand la couche s’adapte à l’âge et à l’activité de bébé

Outre le change basique et quotidien, d’autres modèles existent, notamment pour aborder plus facilement l’apprentissage de la propreté. Les couches culottes n’ont pas de scratchs latéraux mais s’enfilent comme un vêtement. Loulou apprend ainsi à faire les bons gestes pour aller sur le pot. Autre avantage : il se tient désormais debout et vous n’avez qu’à déchirer la couche sur les côtés pour l’enlever. Finie la table à langer !

Enfin, la couche de bain accompagnera votre enfant lors de ses premières baignades. Véritable petit maillot étanche, elle ne se gonfle pas d’eau (contrairement aux versions classiques) et permet de garder loulou bien propre même à la piscine. Idéales pour les bébés nageurs par exemple.

Le prix des langes peut varier selon de nombreux paramètres : la taille, la matière, le lieu d’achat ou encore le conditionnement. Quoi qu’il en soit, ne faites pas l’impasse sur la qualité des couches que vous choisirez. Si la peau de bébé réagit mal, vous devrez peut-être changer de marque. Même avec une hygiène parfaite, il est possible qu’il souffre d’érythème fessier, comme par exemple au moment de ses premières dents.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici